LECTURE : DEUX SŒURS , DAVID FOENKINOS, GALLIMARD, 2019.

La lecture, ou tentative de, de Deux sœurs de David Foenkinos m’a laissé longuement perplexe quant à l’utilité d’écrire une chronique, tant un sentiment de vide et d’abattement m’a envahi en même temps que le livre me tombait des mains. Ce n’est pas que je sois opposé par principe à l’écriture de romans simples, où la recherche d’une densité linguistique ne soit pas la principale motivation ni de l’auteur ni des lecteurs. On peut même dire que mon premier roman appartient à cette catégorie, dans la mesure où j’ai fait narrer une femme qui n’est pas écrivain ou poète, et qui a simplement la bonne fortune que ses mots simples tombent dans un ordre et à un rythme pas trop dégueulasse (un personnage qui narre, c’est toujours une fiction).

Mais là, comment dire. C’est d’une ineptie confondante. Les dialogues sont débiles. L’action ne commence jamais, ne se développe pas et cela rend difficile de supposer une fin. Il y a quelques poses : des chapitres d’une seule phrase, même pas belle, qui doivent vouloir faire intelligent ; des références culturelles, bien sûr, car on a « évidemment lu Bolaño » ; des notes de bas de page, là aussi, snobinard. Et si ça ne suffisait pas à entraîner une sévère déprime, considérer le nombre de prix littéraires reçus par l’auteur, son succès et l’onction Gallimard, là, ça donne vraiment envie d’en finir. A défaut, j’avais remisé mon exemplaire sur la pile des livres à donner, puis celle des déchets à recycler, mais comme je n’arrivais à reprendre le cours de ces lectures publiques, je suis allé l’y repêcher pour lui faire un sort.

Ne reste qu’à espérer l’oubli.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s