#inédits #flashback2004


DE FAMILLE

il n’a pas convenu d’honorer
en ce lac les enfants morts deux fois
le corps de leur mère qui lentement pourrit
sera leur seule croix
par la volonté du patriarche
deux fois arbitrairement pris
dans le souffle puant de la folie des hommes
celle qui hurle – facile à reconnaître
celle qui se tait – et croit avoir raison
leur mère qui se décompose sous mes yeux
– comme je la vengerai !
renversés par deux fois sans comprendre
hors de leur vie hors de leur mort
et sur ses deux épaules leur mère porte
ces deux fardeaux de leur mort et de leur oubli
– du patriarche et de sa volonté
je me vengerai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s