Poster un commentaire

Fugue Mexicaine de Chloé Aridjis

fuguemexicaine

Pourquoi, Luisa? a demandé mon père. Une question comme un poing serré, une phrase comprimée en une apostrophe et reprenant sa forme comme sous l’effet d’un ressort. Les plongeurs de Symi cherchaient des éponges et sont remontés à la surface avec des statues de bronze et de marbre venues d’une autre époque. Compression et décompression de l’air dans les poumons, une histoire décompressée dans une épave…

Oui, pourquoi Luisa, dix-sept ans, a-t-elle fugué du domicile de ses parents à Mexico, avec un garçon qu’elle connaît à peine, sous le vague prétexte de retrouver douze nains ukrainiens évadés d’un cirque? Sa petite fugue à travers le Mexique la conduit jusqu’à la plage de Zipolite sur la côte pacifique, fréquentée par des jeunes venus du monde entier, qui y vivent dans une sorte de bulle. Alors, pourquoi?

À nous de chercher des réponses – peut-être sont-elles cachées, tels des monstres marins au fond des océans, dans les images et la langue poétiques d’une si prometteuse romancière.
Poster un commentaire

Les étonnantes aventures d’Aaron Broom

aaronbroom

Présentation de l’éditeur

Assis dans notre vieille Ford, j’ai regardé mon père traverser la rue jusqu’à la porte de la bijouterie où il a sonné et attendu qu’on lui ouvre. Au même moment, un homme coiffé d’une vieille visière de tennis rabattue sur les yeux s’est glissé derrière lui dans le magasin. J’ai tout de suite senti que quelque chose clochait…
Il y a eu le boum, boum de coups de pistolet, la grande vitrine a explosé en mille morceaux et le type à visière est ressorti, un sac dans une main, un pistolet dans l’autre. Puis il a disparu dans la foule.

Mais le bijoutier a été tué et le père d’Aaron, venu vendre des montres, s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment et va être accusé de ce crime. Que faire quand on a douze ans, pas un dollar en poche, une maman à l’hôpital, et qu’on décide de sauver son papa?
D’abord, chercher des secours auprès d’une bande de copains et copines hauts en couleur : un marchand de journaux qui voit tout ce qui se passe dans la rue, un boxeur à la retraite, Ella, fauchée elle aussi, mais à l’imagination fertile, et un célèbre avocat choisi au hasard dans l’annuaire.
On est à Saint-Louis, Missouri, en 1929, en pleine Dépression. Comment vont alors se dérouler Les étonnantes aventures d’Aaron Broom?

Poster un commentaire

Les enquêtes de Marcia Clark

Mon collègue Louis Poirier présente deux nouvelles traductions chez AmazonCrossing :

Poster un commentaire

Un poème dans Traction-Brabant 79

P_20180709_151028.jpg

POéZINE FAIT MAISON disponible auprès de Patrice Maltaverne, p.maltaverne@orange.fr ou Association Le Citron Gare, Appt 245, 1 rue des Couvents, 57950 MONTIGNY-LES-METZ

 

Poster un commentaire

Début, suite et fin d’un poème

en trois parties publié dans les numéros 25 à 27 de la revue Lichen, disponibles en suivant ce lien, puis celui-ci, et enfin celui-làIMG_20160229_133812

Poster un commentaire

Parution de ma traduction de « Pauvres Millionnaires » de Diksha Basu au Mercure de France

Basu

Un roman indien drôle et actuel, satire sociale et comédie de mœurs, par une actrice de Bollywood qui connaît bien son monde (et a un goût prononcé pour P.G. Wodehouse) ! Plus d’informations en suivant ce lien.

Poster un commentaire

Two new stories

The Night Waiting at Anti-Heroin Chic, and About Françoise at Adelaide (see « In English » for links) are now available.